MERCI !

Grand merci aux 152 bénévoles qui, en participant à la tenue des 26 bureaux de vote des PRIMAIRES CITOYENNES les dimanches 22 et 29 janvier, ont permis à toutes celles et ceux qui en Loir-et-Cher se reconnaissent dans les valeurs de la Gauche et des Écologistes de choisir leur candidat à l’élection présidentielle 2017.

Bravo !

Libéré de mon obligation de neutralité je peux enfin féliciter la réussite de Benoît Hamon.
 
Son projet était le plus novateur et il a su placer de nouveaux thèmes forts comme points centraux du débat. C’est une gauche audacieuse qui ne se contente pas d’atténuer les excès du monde mais qui souhaite changer le monde qui a gagné ce soir. Bien sûr cela va heurter, choquer. Il faudra expliquer, argumenter, modérer. Mais cette pratique c‘est l’essence même du combat politique.
 
Je souhaite aussi saluer le discours très digne de Manuel Valls. Jusqu’au bout ces deux hommes d’Etat ont su exposer leurs idées en les défendant avec conviction sans pour autant s’insulter. Cela devrait servir de leçon à de nombreux politiques qui confondent trop souvent invectives et arguments.
Je souhaite remercier une nouvelle fois les centaines de militants qui ont permis à cette primaire d’exister. Et en premier lieu Alain Herbette.
 
Maintenant c’est à nous de porter ce projet jusqu’à la victoire en mai prochain.
fred-orain   Frédéric Orain, premier secrétaire fédéral

Participation et résultats

Cet article sera actualisé au cours de la journée pour pouvoir vous donner la participation et les résultats du second tour de la primaire de la gauche.

Résultats définitifs

résultats défintifs.PNG

Participation définitive à 19h

19h

7562 votants à 17h. Plus de 500 de plus qu’à la clôture la semaine précédente.

17h

Participation à 12h en hausse de près de 23% 

12h

La participation semble en nette hausse par rapport à la semaine dernière. Confirmation de cette tendance aux alentours de midi.

primairesblois

Ça vote à Blois (salle des commissions de l’hôtel de ville) ce matin.

mont-pres

Beaucoup de monde à Mont-Près Chambord

 

Changer les pratiques

francois-fillon-francesoir_field_image_de_base_field_mise_en_avant_principale

Chantre de l’honnêteté auto-proclamée, François Fillon se trouve pris dans ces contradictions.

La présomption d’innocence nous oblige (à juste titre) à croire sa femme innocente des accusations de travail fictif pour une obscure maison d’édition et pour son travail d’attachée parlementaire. Ce qui n’empêche pas les humoristes de s’en donner à coeur joie, piquant là où ça fait mal (Guillaume Meurice, François Morel…)

Pour autant il y a le droit et la morale. Le fait d’être attachée parlementaire de son mari pour une personne qui « ne souhaite pas se mêler de politique » est étonnant. La voir toucher le maximum de la somme possible au détriment des autres attachés parlementaires jette un discrédit sur ces motivations réelles. Pire cela met au banc des accusés  cette profession utile de manière injuste. Et que dire du fait que deux de ses fils aient – eux aussi- été embauchés pendant cette période… Ces affaires faisant suite à de très nombreuses autres (Sarkozy, Bruni, Bygmalion, Tapie, Balkany…)

Cependant le Parti socialiste ne doit pas se réjouir. Ces pratiques sont répandues au-delà de la droite. Même le Front National qui se faisait le chantre à une époque du « mains propres, tête haute » garde le profil bas. Empêtré qu’il est dans un scandale d’emploi fictif au parlement Européen ou du financement de ses campagnes électorales par un montage financier douteux (Jeanne). Ce parti maintenant qui a des élus est celui qui est le plus corrompu. Pas de quoi être fier forcément…

Ces multiples affaires montrent surtout une chose. Il nous faut changer de système. Les hommes sont défaillants car les garde-fous sont trop faibles. Et même si le gouvernement a avancé à cause des affaires Cahuzac ou Thévenoud, de simples lois (comme celle relative à la transparence de la vie publique) ne changeront pas fondamentalement les choses.

Ayons le courage de repenser l’intégralité du système pour éviter une reproduction des élites qui fait que notre démocratie ressemble de plus en plus à une aristocratie.

 

 

 

fred-orain  Frédéric Orain, premier secrétaire fédéral

Lettre ouverte à la haute autorité

Bonjour,

j’ai demandé aux adhérents, militants, sympathisants d’être mesurés dans leur propos et de faire émerger un débat d’idées.  Et avec plaisir je constate qu’ici  le débat reste digne et j’en suis fier.

J’aimerai qu’il en soit autant au niveau national. Je compte sur la haute autorité pour faire respecter les règles qu’elle a elle-même énoncé au début de ces primaires dans sa charte, notamment sur le ralliement au vainqueur de la primaire. Et ceci pour le bien de tous. La polémique stérile sur les chiffres de participation a déjà affecté inutilement des militants motivés et qui donnent de leur temps. Nous leur devons le respect. Cela nous oblige.

Amitiés socialistes

Frédéric Orain, Premier secrétaire fédéral de Loir-et-Cher.

Jouer avec les chiffres

5067780_6_f4a2_primaire-de-la-gauche-bureau-de-vote-du-250_59b8a270deb13ff1037aa07198b7875d

Photo de Michael Zumstein/Agence VU

En jouant très maladroitement avec les chiffres des résultats de la primaire de la gauche, la haute autorité a fait preuve d’une négligence coupable.

Les écarts sont minimes mais cela gâche une dynamique qui était indispensable à notre parti. Pire – et c’est le plus grave à mes yeux – cela jette un discrédit immérité sur l’engagement désintéressé de centaines de militants et sympathisants dans le Loir-et-Cher comme partout ailleurs en France.

J’ai reçu de la part de plusieurs grands groupes de presse nationaux des demandes sur nos chiffres. Je les ais transmis dans l’heure et les tiens à disposition de quiconque. Chez nous le vote est clair, respectueux de la démocratie. Je suis intimement persuadé que c’est aussi le cas dans les autres bureaux de vote.

Gardons le cap, l’essentiel est de réussir cette campagne pour empêcher toute polémique vaine. Nous devons réussir, pas seulement pour le parti socialiste mais pour éviter à la France une déroute libérale ou un nationalisme rance.

 

fred-orain Frédéric Orain, premier secrétaire fédéral de Loir-et-Cher

 

Merci

Je voudrai remercier chaleureusement l’ensemble des volontaires qui ont permis la réalisation de ces primaires. Il n’y a pas eu d’incident notable et le scrutin s’est déroulé dans de bonnes conditions.
Comme pour le premier tour j’invite l’ensemble des adhérents et sympathisants socialistes à débattre du fond, des idées et à ne pas tomber dans les invectives. Nous avons su le faire, continuons. Nous devons accepter le jeu démocratique et ses règles.
fred-orain Frédéric Orain, premier secrétaire fédéral de Loir-et-Cher