Réponse à Jeanny

Réponse à la pleine page accordée à Jeanny Lorgeoux dans la NR aujourd’hui puisque cet article a été fait sans contradicteur.
 » j’ai fait l’objet d’une vengeance de mon camp qui m’a fait très mal, puisqu’elle était dissimulée, préméditée.« 
– Le PS 41 a fait un appel à candidature à tous les adhérents et les a fait voter. Tout a été officiel, clair et transparent. Rien n’a été dissimulé. La demande de Jeanny Lorgeoux d’investiture à LREM a été dissimulée elle jusqu’au bout puisque nous ne l’avons appris que par la presse au cœur de l’été. Le PS a maintenu son candidat comme il l’a toujours fait à toutes les élections sénatoriales. Rien de neuf donc.
Si vengeance il y a Jeanny peut peut être la chercher chez ses nouveaux amis LREM. Pourquoi sur les deux candidats d’une même liste une est élue au premier tour et l’autre éliminé ? Où sont passées les voix manquantes LREM ?
« Les gens d’une manière générale, les politiques encore plus, préfèrent le manichéisme, la démagogie, le purisme idéologique au sens de la mesure, la radicalité verbale, au nécessaire compromis des choses. On préfère les manigances, les vengeances au service de petites ambitions personnelles. « 
– Étonnant d’inverser les choses à ce point. Qui peut encore croire que Macron a un quelconque rapport avec une politique de gauche ? N’y a-t-il pas compromission à soutenir l’insoutenable ? Qui fait preuve d’ambition personnelle dans cette histoire ?
« Mais j’ai observé dans l’histoire que les exécuteurs finissaient toujours sur l’échafaud« 
– On passe au registre de la menace. La blessure d’orgueil fait a priori perdre le sang froid au maire de Romorantin. Mais pas le sens des réalités puisqu’il a convoqué un conseil municipal extraordinaire de moins de 10 minutes pour s’assurer une augmentation substantielle de ses indemnités. Il devait y avoir urgence sans doute.
Vous serez donc candidat en 2020 ?
« Je ne m’interdis rien. »
 
– Avoir promis des postes à foison à de multiples grands électeurs pour obtenir des voix et se représenter ensuite. Qui parlait de magouille déjà ?

Bilan des élections sénatoriales

La morale républicaine veut que l’on félicite les vainqueurs des élections. je le fait volontiers. Je n’ai ni voté ni appelé à voter pour eux mais ils ont toute légitimité pour siéger.

Concernant la situation au PS je tiens là aussi à être clair. Nous ne sommes en rien responsable du désastre politique que représente cette élection. Nous regrettons que notre candidat initial ait décidé de fouler au pied l’investiture des militants pour aller chercher celle d’En Marche. Libre à lui.

Comme vous le savez tous nous avons dû réinvestir une candidate. Nous avons voté pour elle.

Si une morale à cette malheureuse histoire est à chercher quelque part nous pouvons aller la chercher chez nos amis et voisins du Loiret. Jean Pierre Sueur a lui été réélu avec l’étiquette PS.

Je ne me sens en rien redevable des choix des candidats LREM Si une personne doit avoir des remords ce soir c’est bien Jeanny Lorgeoux. Il porte l’entière responsabilité de cette situation désastreuse. Son résultat est d’ailleurs à l’image de celui de LREM au niveau national.

 

Frédéric Orain, premier secrétaire fédéral de Loir-et-Cher.

Séminaire de rentrée

Bonsoir à tous,

Voici le point sur le séminaire de rentrée du Parti Socialiste.

Dans les points fondamentaux à retenir:

Une feuille de route va être soumise au bureau national le 4 septembre puis au vote des militants (certainement à la fin du mois de septembre par l’intermédiaire d’un questionnaire) . Elle va remettre à plat les statuts du parti. Notamment le fonctionnement des congrès.

Le congrès de la refondation aura lieu ensuite comme prévu en février 2018.

Dans le même temps, le Parti socialiste agira donc contre la casse sociale et la Loi Travail, contre la casse territoriale qui se prépare, contre les inégalités fiscales – dont témoignent l’augmentation de la CSG, la baisse des APL et … la diminution de l’ISF.

Amitiés socialistes

 

Point presse du 27 août

Frédéric Orain, premier secrétaire fédéral de Loir-et-Cher

Fédération du Parti Socialiste de Loir-et-Cher.

Sénatoriales 2017: Nos candidats.

Suite au conseil fédéral de ce soir, nous avons décidé à l’unanimité de proposer au vote des militants l’investiture de de Marylène de Rul et de son suppléant Sébastien Dupont Hallet sous la bannière du Parti Socialiste.

Nous regrettons et prenons ainsi acte définitivement du ralliement de notre précédent candidat à la bannière d’En Marche malgré une politique pourtant hostile aux collectivités territoriales.
Cette unanimité montre qu’il ne s’agit pas de querelles de personnes mais bien de défendre des valeurs qui dépassent nos intérêts personnels.
Les adhérents seront appelés à se prononcer sur ce choix le 31 août prochain dans leurs sections.

Je te souhaite une bonne lecture.

Amitiés socialistes.
Frédéric Orain

Sénatoriales des valeurs à défendre

Le parti « En Marche » a présenté une nouvelle liste de candidats aux élections sénatoriales le 25 juillet dernier. A notre grande surprise y figurait le candidat investit par le PS: Jeanny Lorgeoux.
J’ai essayé de contacter ce candidat sans succès après avoir reçu cette information par la presse locale. J’ai alors affirmé la position du parti telle qu’elle est précisée par nos statuts. Une double investiture EM/PS n’est pas possible. Le PS n’a pas d’accord électoral avec ce parti comme peut l’avoir le Modem par exemple. Cette absence d’accord est lié à un différent idéologique majeur notamment sur les questions économiques et sociales.
Sans refus de cette investiture par le candidat ou signalement d’une éventuelle erreur de liste par En Marche le PS allait donc investir un nouveau candidat. De facto Jeanny Lorgeoux est donc démissionnaire du PS s’il ne rejette pas ce soutien.
Jeanny Lorgeoux a réagit par la presse en acceptant le soutien de LREM. Le comité En Marche 41 a assumé lui aussi cette investiture. Il refuse d’être pour autant considéré comme démissionnaire.
En conséquence j’ai informé le Parti Socialiste du retrait de l’investiture de Jeanny Lorgeoux pour les sénatoriales et demande à procéder au plus tôt à une nouvelle investiture. Nos actes doivent être conforme à nos propos. Notre refondation passe par l’affirmation claire de nos valeurs.
Les éventuels candidats sont invités à se faire connaître auprès de la fédération au plus tôt.
Amitiés socialistes.
Frédéric Orain, premier secrétaire fédéral du Parti socialiste de Loir-et-Cher.
fred-orain
Interview de Jeanny Lorgeoux acceptant le soutien de LREM
Réaction du PS41
Liste En Marche pour les prochaines sénatoriales
Soutien de LREM 41